La danse du Thé

Compagnon de thé « tea pet »

Les compagnons de thé « tea pet » font partie d’une tradition datant de la dynastie Song (960-1279). Encore maintenant, les chinois qui pratiquent le Gong Fu Cha (rituel de préparation du thé) possèdent un ou plusieurs « tea pet », des figurines en terre cuite qui accompagnent le moment du thé.

On prend bien soin d’arroser uniformément ce compagnon avec l’eau chaude, l’eau de rinçage du thé ou un reste de thé infusé afin qu’il absorbe progressivement le thé.

Pourquoi arroser notre « tea pet » ?

Ces petites figurines sont traditionnellement confectionnées à partir de l’argile trouvée dans la région avoisinant la ville de Yixing, dans la province de Jiangsu en Chine. Cette argile a la qualité d’être très poreuse, comme les fameuses théières Yixing, et possède donc la particularité d’absorber l’essence du thé.

Ainsi, le thé versé sur ces compagnons vient patiner progressivement la surface qui absorbe la couleur du thé au fil du temps tout en devenant de plus en plus lustrée. Ainsi, les compagnons de thé ne sont généralement pas couverts d’une glaçure.

On dit aussi que les adeptes du thé expérimentés ont même développé l’habileté à juger du moment où l’eau est assez chaude pour faire leur thé en la versant d’abord sur leur compagnon de thé.

Leurs symboliques

De façon générale, les compagnons de thé représentent les signes zodiaques chinois, des animaux légendaires ou des personnages mythiques. Les plus populaires sont les suivants et chacun représente une symbolique lui étant propre :

Dragon : le pouvoir et la force

Cochon : la générosité, la chance et la richesse

Chien : la bonne fortune

Oiseaux : la sagesse et joie

Singe : la curiosité, l’esprit et l’intelligence

Tortue : la longévité et la santé

Lapin : la gentillesse et la grâce

Éléphant : la force, l’eau et la richesse

Lion-dragon : la paix, la gentillesse

Pour ma part, mon « tea pet » n’est pas fait d’argile ! Il s’agit de mon chat, maître taoïste et compagnon de thé par excellence, qui s’est inséré de lui-même dans mon rituel de thé matinal. Sans l’arroser, je prends bien soin de lui verser du thé dans un bol lui étant dédié !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *